Nouveau site, nouveau nom : actualités juillet 2019

Rédigé par AnimOlistic - - Aucun commentaire

 


Après 3 années de travail théorique et pratique assidu, je suis à présent certifiée Praticienne Shiatsu équin, animalier et relaxation-détente humain.

Merci à tous ceux qui ont participé à cette belle et enrichissante expérience !

Les soins énergétiques que je pratique aujourd'hui sont donc basés sur le shiatsu et la Médecine Traditionelle Chinoise, mais font appel à d'autres thérapies énergétiques telles que le Reïki, qui est indissociable car l'énergie est canalisée et transmise par les mains du praticien.
Lors d'une séance, je vais également travailler sur les chakras et effectuer une chakrapuncture, soit par une pression des doigts/mains, soit par l'application d'une huile essentielle appropriée.
C'est un travail en construction, il fera l'objet de mon mémoire de fin de cycle et va évoluer au fil de mes rencontres et de ma pratique.

Mes séances s'adressent à l'unité corps-esprit, au principe de vie, de mouvement, de pensée et d'émotions, qu'elles soient destinées à un animal ou bien à une personne...
Le mot latin "anima" signifie "souffle vital, âme", il est par ailleurs à l'origine du mot "animal".

Pour ces raisons, AnimOlistic change de nom et devient :

Ce site sera bientôt clôturé pour laisser place au nouveau, dont le contenu exprimera ce que je propose désormais : des soins énergétiques et holistiques pour toutes les âmes !


Shiatsu et Médecine Traditionnelle Chinoise équin, animalier et humain
Maître Reïki praticien
Aromathérapie énergétique (aromapuncture des points d'acupuncture et chakras, harmonisation et olfaction)








Retrouvez-moi sur ma page facebook :
AnimOlistic - Nathalie Hilaire





Le site présentant mon activité et tarifs actuels est en construction, il évolue en même temps que mon parcours de formation, et le temps me manque pour m'y consacrer...
En attendant, vous pouvez me suivre sur ce blog (plus à jour que le contenu du site, sur lequel je n'ai pas la main pour le modifier) ou bien sur ma page facebook : AnimOlistic - Nathalie Hilaire
Merci pour votre compréhension


“Etre heureux à cheval, c'est être entre ciel et terre, à une hauteur qui n'existe pas”, écrivait Jérôme Garcin. J’ai longtemps pensé ainsi. Et puis chemin faisant, j’ai découvert qu’il était possible de ressentir le même bonheur avec les deux pieds au sol, à côté du cheval.
Et puis chemin faisant, j’ai découvert qu’il était possible de ressentir le même bonheur les deux pieds au sol à côté d’un cheval qui n’est pas le nôtre et à qui on ne demande rien, sauf d’être là, avec nous.
Poser les mains sur lui, être à l’écoute de nos sensations, être à l’écoute de ses sensations, d’une oreille tournée, d’un oeil qui questionne, d’une micro-tension relâchée, d’un souffle doux de ses naseaux, d’une communion magique qui ne dure parfois que quelques instants...
Et puis chemin faisant, j’ai découvert que cette communion magique était possible avec tous les êtres vivants.
Le sage Confucius l’avait compris : "Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie."


Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

L'Eté, le Coeur et la Joie

Rédigé par AnimOlistic - - Aucun commentaire



« S’épanouir – exploser » 

En Médecine Chinoise, l’été débute le 04 mai, il est lié à l’Elément Feu, aux méridiens du Cœur et Maître Cœur, de l’Intestin Grêle et du Triple Réchauffeur.


Le Cœur est le Shen, c’est l’empereur qui gouverne et chapote toutes les émotions, il abrite l’Esprit.
L’Intestin Grêle est étage somatique du Cœur, il fait le tri « du pur et de l’impur » dans l’alimentation mais également au niveau psychique, il représente le discernement.
Le Maître du Cœur est le ministre du Cœur, il est protection pour son empereur, il « prend les coups à la place du cœur ». Il est le véritable cœur physique, il influence l’état émotionnel, représente la Joie et on le nomme « Ministre délégué au plaisir ». Il gouverne et fait circuler le sang, il est constricteur du Cœur et représente la fonction orthosympathique.
Le Triple Réchauffeur est étage somatique du Maître Cœur, il n’a pas de forme physique et n’est pas directement lié à un organe, on lui attribue des fonctions physiologiques : il fait la synthèse des activités viscérales au travers des 3 Foyers qu’il gouverne, il travaille à la thermorégulation du corps et représente la fonction parasympathique.

Voici quelques exemples de déséquilibres que l’on peut ressentir pour nous-mêmes, ou constater pour nos animaux, tant au niveau physique que psychique :

- Troubles circulatoires, palpitations, hypertension, hypotension…
- Agitation excessive, agitation dans l’euphorie
- Prostration momentanée par perte de la joie de vivre, frayeur, angoisse
- Problèmes de diarrhée avec aliments non digérés, coliques
- Problèmes de cervicales hautes
- Problèmes et douleurs d’épaule, et problèmes dans les allures liés à un déséquilibre de l’omoplate pour le cheval, chien ou autre quatre pattes
- Paralysie faciale
- Problèmes de diffusion de la chaleur dans le corps et dans les membres
- Manque de défenses immunitaires, mauvaise adaptation aux changements climatiques
- Transpiration anormale, chaleur émotionnelle, fièvre
- Problèmes d’oreilles

La Médecine Chinoise est par essence une médecine
préventive plutôt que curative. 

Je me répète, je sais, mais c’est une chose difficilement assimilable pour nos esprits occidentaux : ne pas attendre que les désordres apparaissent et que les symptômes s’installent pour nous en préoccuper. 
Il est important d’accompagner chaque montée en plénitude pour chaque organe, et pour la saison d’été c’est entre le 21 mars et le 21 juin !

Un shiatsu à chaque changement de saison, en plus d’apporter détente et bien-être, fait circuler le sang, l’énergie, les liquides organiques, et accompagne le rééquilibrage et la capacité d’auto-guérison du corps.

Epanouissant été à vous et vos quatre pattes !

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

De l’importance du suivi en shiatsu : l’endométriose, ou le cas de Calice

Rédigé par AnimOlistic - - Aucun commentaire
Un petit article (un peu long c’est vrai !) pour illustrer l’importance d’un suivi régulier lors de problèmatiques chroniques (physiques ou psychiques), et la nécessité d’accompagner la montée en plénitude énergétique de chaque organe en déséquilibre. Mes remerciements sincères à Gwendoline pour son observation et ses retours tout au long du suivi de sa jument.
Calice est une petite jument de 21 ans d’origine arabe, qui vit au pré avec abri et congénères. Sa propriétaire me contacte pour un problème de pertes vaginales importantes, un dérèglement hormonal (pas ou peu de chaleurs), ainsi qu’un souci de toux chronique. Elle avait été mise à la saillie à deux reprises, mais Calice a perdu son premier poulain vers le 7ème mois de gestation, puis et a coulé au début de la seconde gestation.
Pour la médecine occidentale, deux sortes de métrites peuvent survenir chez la jument : la métrite puerpérale, qui est une infection utérine survenant au cours des premiers jours qui suivent la mise-bas, en raison d’une atonie utérine et de lésions de la muqueuse utérine (endomètre) qui, ainsi, perd son rôle de barrière infectieuse. Second type de métrites : les endométrites, qui surviennent en dehors des périodes post-partum. Les inflammations utérines restent localisées à l’endomètre, avec peu ou pas de retentissement clinique hormis l’infertilité qu’elles induisent. Toute saillie ou insémination induit une réaction inflammatoire physiologique de l’endomètre. En quelques heures, après la saillie ou l’insémination, l’inflammation physiologique disparaît chez la majorité des juments dites “résistantes” aux endométrites postsaillie. En revanche, chez certaines juments, cette élimination physiologique ne se produit pas, par défaut de vidange utérine, et l’inflammation persiste et en quelque sorte s’auto-entretient. Il s’agit alors d’une endométrite persistante postsaillie. En l’absence d’intervention thérapeutique, cette inflammation persistante induit la mort de l’embryon lors de son arrivée dans la cavité utérine 6 à 7 jours après l’ovulation, puis, dans un second temps, favorise le développement des bactéries éventuellement pathogènes entrées dans l’utérus au moment de l’œstrus. Cette endométrite persistante postsaillie peut alors se compliquer d’une endométrite infectieuse. De très nombreuses études montrent que certaines juments sont “prédis­posées” à développer ce type d’endométrite persistante postsaillie ou postinsémination. Cette prédisposition peut résulter d’une orientation pendulaire de l’utérus qui plonge vers le bas de la cavité abdominale. Cependant, le plus souvent, elle correspond à un défaut de vidange naturelle de l’utérus par défaillance, semble-t-il, de contractions utérines et, parfois, à un mauvais drainage lymphatique. Ce type d’endométrite n’est pas initié par une colonisation microbienne pathologique. (source : Le Point Vétérinaire)
Pour la médecine chinoise, l’endométrite ou endométriose met en cause plusieurs organes, et principalement le Rein, qui gouverne l’utérus, la force de reproduction, représente l’énergie sexuelle, et est en relation avec le système immunitaire. Mais aussi le Poumon, la « Mère » du Rein, c'est-à-dire qui lui fournit le sang et l’énergie nécessaires, ainsi que le Foie, qui gouverne les hormones et libère dans le sang les nutriments en fonction des besoins. Nous pouvons d’ailleurs remarquer ici que Calice a commencé à tousser bien avant que ne surviennent ses problèmes de reproduction, le déséquilibre énergétique du Poumon ayant pu engendrer celui du Rein.
Je vois Calice pour un premier shiatsu fin mai. Ses pertes vaginales étant très importantes, sa propriétaire a fait appel au vétérinaire, qui a prescrit des injections d’antibiotique. Les antibiotiques ou anti-inflammatoires étant peu compatibles avec un travail en shiatsu, je lui fais quelques points d’acupuncture et nous convenons d’un rendez-vous après la fin du traitement antibiotique, afin de lui laisser le temps de s’équilibrer.
Je revois Calice le 12 juillet. Mon travail se porte sur un rééquilibrage global, mais aussi sur l’utérus, la circulation du sang et de l’énergie dans le Foie, la tonification du Rein et celle du Poumon, et comme nous sommes dans sa période de montée de plénitude énergétique, je le travaille également en préventif, en terminant par un couplage sur les Vaisseaux Merveilleux. Pendant ce travail, Calice évacue pas mal de sécrétions vaginales.
Sa propriétaire me recontacte fin septembre car Calice a de nouveau des pertes, mais aussi comme convenu pour travailler en préventif sur la montée énergétique du Rein. Calice allait mieux, avait repris de l’énergie et avait retrouvé la motivation de partir en balade. Elle n’a pas toussé de tout l’été (ça c’est une très bonne nouvelle !) mais depuis peu elle est fatiguée et ses pertes sont assez importantes. Elle ne semble toujours pas avoir eu de chaleurs. Le 2ème shiatsu a lieu début octobre. Nouveau rééquilibrage global , travail sur la Rate et les points de zone liés à l’utérus, tonification du Rein et points d’acupuncture en préventif, ajout de points spécifiques dans mon travail au moxa. Un ou 2 jours après le shiatsu, Calice a de grosses pertes, qui ont changé d’aspect : elles sont devenues plus foncées, comme mêlées de sang, ce qui semble être une amélioration car jusqu’à présent elles étaient blanches laiteuses et glaireuses (j’espère que vous n’êtes pas à table en me lisant). Elle a été fatiguée et a perdu un peu de poids, sans être amaigrie, comme si elle avait « dégonflé » me dit Gwendoline (la distension abdominale est liée au déséquilibre de la Rate).
Le 3ème shiatsu a lieu début décembre, dans l’optique de renforcer encore la montée énergétique du Rein. Calice a eu très peu de pertes, elle est plus énergique et moins réfractaire en balade. Elle n’a pas toussé non plus. Elle a été vue par l’ostéo, qui a travaillé sur un problème de cervicales et de bassin. Depuis le début de l’automne, elle a perdu un peu de poids. Je lui trouve peu de déséquilibres, je travaille en préventif sur le Rein et les points liés à l’utérus. Application d’un mélange d’huiles essentielles Qbi sur les points en relation avec l’utérus et le système immunitaire, pour une action sur le système immunitaire inné et acquis prenant en compte les organes et systèmes clés : foie, poumon, rein, système lymphatique, cardio-vasculaire et neuro-endocrinien.
Début mars, les nouvelles de Calice sont bonnes : elle a repris du poids et n’a plus de pertes vaginales. Elle n’est pas encore revenue en chaleurs.
Un travail en shiatsu, aromapuncture et chakrapuncture peut être effectué pour poursuivre le traitement énergétique de cette problématique …à suivre !
Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Le Printemps, le Foie et la Colère

Rédigé par AnimOlistic - - 8 commentaires



"Pousser - Jaillir"

C’est le Printemps Chinois depuis le 4 février !

Même si pour nous le printemps n’arrive qu’avec l’équinoxe du 21 mars, on ne peut que le constater : depuis quelques semaines déjà, ça bouge. La mise en mouvement vient doucement remplacer la concentration de l’hiver, les bourgeons se préparent, l’herbe reverdit, les oiseaux chantent le printemps, bref, l’expansion fait sa place…

En Médecine Chinoise, le printemps est lié à l’Elément Bois, au Foie et à la Vésicule Biliaire (ou aux Voies Biliaires pour le cheval). 
Le Foie représente la colère, la capacité à dire non, il met en mouvement les énergies de réaction dans la capacité de fuir ou de lutter, il permet de passer les obstacles.

La Vésicule Biliaire est étage somatique du Foie, elle représente la prise de décision, le courage et l’esprit d’initiative.
Tous deux sont en relation avec la digestion, le métabolisme et la désintoxication, les hormones, les muscles, tendons et ligaments, le système oculaire.

Voici quelques exemples de déséquilibres que l’on peut ressentir, ou constater pour nos animaux, tant au niveau physique que psychique :

- fatigue générale et fatigue musculaire

- problèmes musculaires et ligamentaires, tendinites, crampes, lombalgies, sciatique et cruralgies, problèmes de cervicales…

- problèmes oculaires, baisse de la vision, écoulements oculaires

- mauvaise digestion, digestion lente

- problèmes hormonaux

- mauvaise qualité des ongles ou des sabots pour les chevaux

- de l’agitation (particulièrement la nuit entre 23h et 03h), de la colère, de la rancœur, de l’irrespect, le refus des contraintes, l’entêtement…


La Médecine Chinoise est par essence une médecine préventive plutôt que curative.
Il est important d’accompagner chaque montée en plénitude pour chaque organe, par une hygiène de vie appropriée : alimentation, saveurs, émotions et travail énergétique sur les méridiens et points d’acupuncture.

Un shiatsu à chaque changement de saison, en plus d’apporter détente et bien-être, fait circuler le sang, l’énergie, les liquides organiques, et accompagne le rééquilibrage et la capacité d’auto-guérison du corps.

Expansif printemps à vous et vos quatre pattes !

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Bon à savoir : que faire/ne pas faire avant ou après un shiatsu

Rédigé par AnimOlistic - - 13 commentaires

VOTRE ANIMAL VA RECEVOIR UN SHIATSU...
...Voici quelques conseils :
- Une séance de shiatsu équin dure environ 1h30 (un peu moins pour un chien ou un chat) sans compter les temps d’échange avant/après, prévoyez au moins 2 heures pour être à l’aise
- Le lieu : il n’y a pas d’exigences particulières, la séance peut se faire n’importe où, et si l’animal se sent mieux sur son lieu de vie au milieu de ses congénères c’est là que nous la ferons (pré, chenil ou autre). S’il pleut, il est préférable qu’il ait eu le temps de sécher avant car les pressions sur son poil mouillé ne lui seront pas agréables.
Avant le shiatsu :
- Ne pas le brosser ou le toiletter, car les observations de son corps sont de précieuses indications (brillance du poil, poils frottés, hirsutes, sens inversé sur certaines zones, comment retombe la crinière ou la queue, oeil ou nez qui coule etc…)
- Signaler si l’animal a de la fièvre, ou s’il est sous traitement (antibiotique, anti-inflammatoire)
- Signaler s’il a une maladie grave (cancer, maladies auto-immunes) ou de nombreux mélanomes
- Signaler s’il s’agit d’une femelle en gestation (car certains points et méridiens d’acupuncture devront être évités)
- Signaler s’il présente une maladie contagieuse (afin de prendre les précautions nécessaires pour les autres animaux vus le même jour)
Après le shiatsu :
- Le laisser 48 heures au repos et au calme car il peut être fatigué, et pour permettre la libre circulation de l’énergie (qui se poursuit sur une quinzaine de jours).

ET SI LE SHIATSU EST POUR VOUS-MEME ?
- La durée de la séance est identique (environ 1h30). Un shiatsu complet s’effectue à même le sol, sur un matelas futon (que j’apporte avec moi).
Un shiatsu assis dure environ 20 mn et peut s’effectuer à peu près partout.
- Un shiatsu se pratique sur les vêtements (et non à même la peau), prévoyez une tenue souple et confortable, ainsi que des chaussettes.
- Les précautions à prendre sont les mêmes que pour les animaux : signalez fièvre, traitement antibiotique ou anti-inflammatoire, maladies auto-immunes, cancer, grossesse
- Prévoyez un temps de repos après la séance, et évitez les gros efforts durant les 48 heures qui suivent…
J’espère que ces quelques conseils vous auront été utiles, N’hésitez surtout pas à poser des questions si vous en avez !
A très bientôt !
Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles